• ATTENTION ORAGES entre 18h et 23h. Rafales de vent, foudre, pluies fortes, grêle non exclue.

Le Noisetier. Corylus avellana. Hasel.

Le noisetier, aussi nommé coudrier, est un arbuste poussant le long des sentiers, à la lisière des bois, dans des haies, mais pas au cœur des forêts car il a besoin de lumière pour se développer et fructifier. Il se ramifie dès la base en produisant des branches souples et flexibles pouvant atteindre 3 mètres de hauteur et parfois bien davantage.

A Still, ceux situés près du Schleiweg qui mène au camping possèdent des branches de près de huit mètres.

Ses feuilles arrondies, dont la base est en forme de cœur et l’extrémité pourvue d’une pointe, possèdent des bords dentelés.

Photo Simau
Photo Simau

 

La floraison du noisetier s’effectue bien avant l’apparition de ses feuilles.

 

Les fleurs mâles forment des chatons pendants d’environ 4 centimètres de longueur et produisent une importante quantité de pollen jaune qui sera transporté par le vent.

 

Cette année à Still les premiers chatons mâles ont libéré leur pollen dès le début du mois de janvier.

 

Les fleurs femelles petites et fort discrètes, repérables grâce à leurs stigmates rouges dépassant des bourgeons, s’épanouissent en février mars sur des rameaux de l’année précédente.

 

Comme généralement les fleurs mâles libèrent leur pollen avant que les fleurs femelles du même arbuste soient prêtes, la fécondation sera effectuée par du pollen provenant d’un autre noisetier à floraison plus tardive.

 

 

Bien sûr vous savez tous que les succulentes noisettes seront mûres à la fin de l’été.

Mais si vous êtes gourmands il faudra vous dépêcher de les récolter car elles attirent de nombreux oiseaux mais aussi les loirs et bien sûr les écureuils amateurs de ces fruits délicieux riches en vitamines et en magnésium.

D’ailleurs de nombreux noisetiers de notre environnement ont été semés involontairement par eux.

En effet après avoir récupéré les fruits il arrive qu’ils en perdent certains.

Et parfois, afin de se constituer des réserves pour la mauvaise saison, ils en cachent dans le sol puis les oublient, ce qui permettra aux graines de germer et par la suite de se transformer en un bel arbuste.

 

Photo Simau
Photo Simau

Mis à part les attraits gustatifs de ses fruits, les feuilles du noisetier permettent de préparer des tisanes utilisées notamment pour soigner les troubles veineux. Les branches du coudrier peuvent servir de tuteur pour les plantes grimpantes ou pour réaliser de jolies barrières tressées dans les jardins campagnards.

Sans oublier que les baguettes des sourciers sont souvent des baguettes de noisetier.

Dès que vous aurez terminé de lire votre numéro 314 du STILL INFO, mettez vite vos chaussures de marche et partez à la découverte des fleurs femelles des noisetiers qui justement sont en pleine floraison actuellement et attendent votre visite.

Rédigé par SIMAU

Still-Info n° 314 mars 2022

Haut de page